Épine de Lenoir : qui sont les plus à risque?

  1. risque épine de Lenoir talon

Épine de Lenoir : les comportements à risque?

Une douleur qui touche le talon fait souvent mal au pied en entier étant donné que le talon est le plus grand os situé dans le pied. Par ailleurs, une douleur située au talon est souvent due à une épine de Lenoir. pour plus d’explication vous pouvez lire notre article descriptif de l’épine de Lenoir.

Le dépôt calcique qui entraine la formation d’une épine calcanéenne peut résulter du stress répétitif et des tensions que les muscles et les ligaments du pied subissent. Cela entraine l’étirement de l’aponévrose plantaire, la membrane fibreuse située entre les phalanges du pied et le calcanéum, qui subit également des microlésions d’où la réaction inflammatoire qui cause la formation de nouvelles cellules osseuses qui vont durcir et former l’excroissance osseuse qui va caractériser l’épine de Lenoir.

Voici, en outre, des facteurs aggravants en ce qui concerne cette pathologie :

–                 Pratique d’exercices physiques intensifs qui ont d’importants impacts sur les pieds et sollicitant à outrance leur articulation comme le saut, la course ou encore le basket-ball;

–                 Le fait de rester debout ou de marcher pendant de longues périodes;

–                 Une façon de marcher qui représente des anomalies et qui rajoute un stress supplémentaire au talon;

–                 Port de chaussures inadaptées et qui ne soutiennent pas la voûte plantaire;

–                 La surcharge pondérale (également en cas de grossesse).

Il est à noter que beaucoup des femmes ayant un problème d’épine de Lenoir le doivent probablement aux chaussures qu’elles portent, lesquelles ont souvent des formes et un design qui ne sont pas, du moins, habituelles.

Par ailleurs, une autre statistique a révélé que la majorité des personnes souffrant d’épine de Lenoir sont quadragénaires.

Également, il existe d’autres facteurs qui contribuent à la formation d’une épine calcanéenne comme la mauvaise circulation sanguine, certains types d’arthrite, la fasciite plantaire ainsi que d’autres maladies dégénératives.

Share

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *